2016-06-03 01.30.58 L’EDITO DE JEAN-PIERRE ROQUES (janvier 2017)

Comme cela a été annoncé dans le précédent éditorial, une délégation de la FNAPTE s’est rendue à Lyon le 22 novembre 2016 pour une première prise de contact avec les collègues assesseurs Lyonnais.

Les premiers bilans de cette démarche qui s’inscrit dans le cadre de la politique d’implantation de la FNAPTE dans les territoires sont très positifs.

La première réunion du matin au pôle territorial lyonnais de l’ENPJJ, présidée par Madame Stéphanie Fombon directrice de cette structure, a mobilisé dix assesseurs.

La seconde réunion en fin d’après-midi au T P E, présidée par Madame Laurence Bellon Magistrate présidente de cette structure, a mobilisé 25 assesseurs.

Parmi ces derniers, une quinzaine d’entre eux ont fait savoir qu’ils étaient intéressés par une adhésion à la FNAPTE et à ce jour sept adhésions sont déjà parvenues au trésorier.

De plus, trois candidats se sont manifestés pour assurer les fonctions de délégué local de la Fédération. Ils seront invités à participer à la « Conférence des Présidents » qui se tiendra à Paris le samedi 28 janvier 2017.

Cette Conférence réunie tous les contacts locaux de la Fédération et leur permet d’échanger leur expérience et de s’informer sur les politiques conduites dans le domaine de la justice des mineurs par la DPJJ, L’ENM et l’ENPJJ.

Cette année, elle devrait réunir plus de 35 assesseurs avec en plus des Lyonnais de nouveaux assesseurs prêts à s’engager pour représenter la FNAPTE auprès des TPE d’Albi, d’Angers, de Bordeaux, de Chalons sur Saône, d’Evreux, de Pontoise et de Tours.

La Fédération continue d’étendre son réseau et la démarche « Lyonnaise » c’est-à-dire le déplacement en province d’une délégation FNAPTE pour favoriser l’implantation d’une représentation locale dans les métropoles où justement la Fédération est faiblement représentée, sera poursuivie en 2017.

J’espère que 2017 sera une année fructueuse pour une FNAPTE dynamique et énergique. Je souhaite avec l’ensemble des administrateurs de la Fédération que cette nouvelle année permette à de nombreux projets d’éclore ou d’aboutir pour le plus grand bénéfice des assesseurs et de la justice des mineurs.

Nous vous souhaitons à toutes et à tous cher(e)s collègues assesseur(e)s une excellente année.