La délinquance des mineurs : les réponses judiciaires  (réf.17/CN/SES/153)

Des modifications importantes de l’ordonnance du 2 février 1945 se sont succédées ces dix dernières années entraînant des évolutions dans les prises en charge judiciaires et éducatives des mineurs auteurs d’infractions pénales. La volonté du législateur de répondre systématiquement à tous les actes délinquants commis par des mineurs s’est accompagnée d’un durcissement et d’une accélération des procédures : développement des alternatives aux poursuites mises en oeuvre par les Parquets, accélération des procédures de comparution, création de sanctions éducatives, création de centres éducatifs fermés…

Cette formation, conçue avec l’ENPJJ, poursuit plusieurs objectifs : réfléchir aux logiques qui président à cette évolution de la justice pénale des mineurs, grâce notamment  à l’intervention de sociologues spécialistes de l’institution judiciaire, s’interroger sur la pertinence des mesures en milieu ouvert ordonnées par les magistrats de la jeunesse et mises en oeuvre par les éducateurs pour lutter contre la délinquance des mineurs, présenter des expériences intéressantes et innovantes en matière de mesures de réparation par exemple, faire le point sur l’action éducative dans un cadre contraint notamment dans les Centres Educatifs Fermés mais aussi dans les EPM.

 

Pédagogie : 

Les exposés magistraux seront suivis de débats dont la richesse devrait être assurée par la diversité des participants qui pourront confronter leurs points de vue de praticiens.

 

Inscriptions jusqu’au 30/06/2017  sur   formation@fnapte.fr

 

Le lieu de formation Paris ou Roubaix sera communiqué 2 mois avant la session.