code : 19/CN/SES/180

CONTEXTE: La radicalisation relève d’un processus qui se construit par étapes pouvant conduire à l’extrémisme voire au terrorisme. Ce processus s’explique par des facteurs multiples et touche bien souvent des jeunes vulnérables, en perte de repères, en rupture, en situation d’isolement et en proie à l’endoctrinement.

Face aux défis que représente actuellement le phénomène de la radicalisation violente pour les sociétés occidentales, un plan de lutte contre la radicalisation violente, comportant notamment un volet préventif et d’accompagnement des familles a été mis en place puis amendé.

Les magistrats français, quelles que soient leurs fonctions, sont tous susceptibles d’être confrontés à des situations  » à risque » dans le quotidien de leurs fonctions: le juge des enfants face à un mineur en danger, le juge aux affaires familiales dans un conflit relatif à l’autorité parentale, le juge de l’application des peines dans le suivi d’une personne condamnée, le magistrat du parquet et le juge d’instruction saisis d’infractions commises par une personne présentant des signes de radicalisation.

PEDAGOGIE: Cette session a pour objectifs de :

  • Poser rigoureusement les concepts, définitions et problématiques tout en étant sensibilisé aux différentes analyses de ce phénomène.
  • Présenter les outils et méthodes de détection du basculement dans la radicalisation violente.
  • Développer et s’approprier les outils de prise en charge en termes de prévention