CONTEXTE: Avec la progression des neurosciences, les mécanismes du trauma et leurs conséquences sont aujourd’hui mieux connus. Or, l’activité judiciaire, essentiellement pénale, mais également civile, confronte quotidiennement les professionnels de la justice à des personnes ayant été exposées à des évènements traumatiques (violences sexuelles, attentats, violences conjugales etc.).

Cette formation a pour objectif de :

– Découvrir les connaissances les plus récentes sur les mécanismes neurobiologiques du trauma (sidération, dissociation, dépersonnalisation)

– Savoir repérer les symptômes du trauma (troubles de la mémorisation, mises en danger etc.) afin d’orienter son action

– Connaître les conséquences du trauma (troubles de la mémorisation, reviviscence, mises en danger etc.)

– Avoir des repères pour mener un entretien de manière adaptée avec une personne victime d’un traumatisme

– Savoir déployer des modes d’intervention efficaces tant auprès de victimes d’événements traumatisants que d’auteurs d’infractions ayant souffert d’un passé traumatique

PEDAGOGIE

• Apports théoriques et éclairages clinique

• Réflexion sur les pratiques professionnelles