fnapte enpjj traite des êtres humains

Le 28 mai 2019, l’Ecole Nationale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse organisait en partenariat avec plusieurs autres organismes un colloque sur la traite des êtres humains et notamment celle des enfants sous l’intitulé  » enfants victimes de traite : mieux repérer pour agir et protéger ».

La traite des êtres humains est un phénomène pandémique, clandestin, invisible « d’une énorme rentabilité » a souligné la juriste Nathalys Martin, membre du GRETA. Les enfants, les filles notamment,  constituent souvent les premières victimes (mariages forcés, exploitation sexuelle, travail ou servitude, mendicité forcée, prélèvements d’organes)…

Les MNA représentent aujourd’hui une cible privilégiée pour les trafiquants.

Dans le monde on estime à 22 millions le nombre de personnes victimes de traite avec un doublement des chiffres entre 2014 et 2016. En France, en 2018, 1857 victimes de TEH étaient suivies par diverses organisations dont 250 mineurs !

 

Yzabelle Malabre, présidente de  l’ADAIJAM 91, affiliée à la FNAPTE assistait à cette réunion à Roubaix. Elle nous fait profiter de sa synthèse.

—-> Cliquez sur le lien ci-dessous. 

https://webmail1h.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ_PDF.html?IDMSG=62135&PJRANG=2&NAME=2019.05.28+Journ%C3%A9e+ENFANTS+VICTIMES+DE+TRAITE.pdf&FOLDER=INBOX